Chers parents d’élèves,

Chers partenaires,

La FAPAF (Fédération des Associations de Parents d’élèves du canton de Fribourg) est une association à but non lucratif, apolitique et neutre sur le plan confessionnal.

La fédération est constituée d’associations francophones de parents d’élèves (pour les classes enfantines et primaires) et des cycles d’orientation des communes du canton adhérant à la FAPAF de façon volontaire. Les séances de la Fédération ont lieu 6 à 8 fois par an, et au moins un délégué est envoyé par chaque association de parents d’élèves membre du FAPAF pour y participer. L’Assemblée Générale de la Fédération est organisée une fois par an, conformément à ses statuts, et tous les membres des APE affiliés y sont cordialement invités.

La contribution de chaque APE à la FAPAF se traduit par une cotisation annuelle modeste. En échange, ces APE prennent part à différentes consultations initiées par le canton. Par ailleurs, la FAPAF est un acteur majeur lors des consultations concernant les différents aspects de la vie scolaire dans le canton. puisqu’elle en est un partenaire officiel et reconnu. Elle est aussi concernée par les « désavantages » de certains élèves, dont les déficiences auditives, visuelles, la dyslexie, la dysorthographie, la dysphasie, les troubles du spectre de l’autisme, le haut potentiel intellectuel, ou encore le trouble du déficit de l’attention.

La FAPAF est également membre de la Fédération des Associations de Parents d’Elèves de la Suisse Romande et du Tessin (FAPERT). Cette dernière permet le partage des expériences cantonales, et fait la promotion d’une harmonisation et d’une coordination de l’école normande. Enfin, la FAPERT promeut un partenariat de qualité avec ses principaux partenaires au niveau romand et tessinois qui sont le Syndicat des Enseignants Romands (SER) et la Conférence Intercantonale de l’Instruction Publique de la Suisse Romande (CIIP).

Si l’actualité du monde scolaire vous préoccupe, la FAPAF est prête à prendre en considération vos idées et remarques afin d’alimenter les débats en cours.

Nous vous remercions pour votre intérêt, et vous saluons cordialement!